Succession : les spécificités en cas de PACS et d'union libre

Succession : les spécificités en cas de PACS et d’union libre

5/5 - (8 votes)

En France, l’union libre et le PACS sont des formes d’union de plus en plus courantes. Cependant, quand il s’agit de succession, leurs spécificités peuvent être source de confusion. Comment se passe la transmission du patrimoine dans ces contextes ? Quels sont les droits des partenaires pacsés ou en union libre en cas de décès ? Dans cet article, nous allons explorer les particularités juridiques liées à ces situations.

Le pacs et la succession : un cadre légal spécifique

Le pacs et la succession : un cadre légal spécifique

La définition du PACS

Le Pacte Civil de Solidarité, plus communément appelé PACS, est une forme d’union civile créée en 1999. Bien que moins formel que le mariage, il comporte tout de même certaines obligations et offre divers avantages aux partenaires, notamment en matière de succession.

Règles applicables en cas de décès d’un partenaire pacsé

Situation Détails
Si le défunt a rédigé un testament L’héritage est transmis selon les volontés exprimées dans le testament. Le partenaire survivant peut donc hériter tout ou partie du patrimoine.
Sans testament Le partenaire survivant n’est pas considéré comme héritier par la loi. La totalité du patrimoine est donc transmise aux héritiers légaux, selon l’ordre de priorité défini par la loi.

Il est donc important pour les couples pacsés d’anticiper ces situations et de prendre les bonnes dispositions pour protéger leurs intérêts mutuels. Mais que se passe-t-il en cas d’union libre ?

Union libre et transmission du patrimoine : quelle situation juridique ?

L’union libre : un statut sans cadre juridique précis

L’union libre, aussi appelée concubinage, est une relation de couple sans aucun lien juridique formel. Ainsi, en matière de succession, elle présente certaines particularités.

Les droits des concubins en cas de décès

  • Aucun droit à la succession n’est reconnu pour le concubin survivant par le Code civil.
  • Lorsqu’il y a des enfants, ceux-ci sont les seuls héritiers légaux. En leur absence, ce sont les parents ou frères et sœurs qui héritent.
  • Toutefois, comme dans le cadre d’un PACS, le concubin survivant peut être désigné comme légataire dans un testament rédigé par son partenaire défunt.

Ce régime entraîne donc une insécurité juridique importante pour les couples vivant en union libre. Voyons maintenant plus précisément comment cela fonctionne pour les partenaires pacsés.

Lire plus  Succession et biens immobiliers : comprendre les enjeux

Les droits du partenaire pacsé en cas de décès : comprendre les règles

Les droits du partenaire pacsé en cas de décès : comprendre les règles

Les avantages du PACS pour la succession

Contrairement à l’union libre, le PACS offre au partenaire survivant des garanties en matière de succession. Il peut notamment bénéficier d’une exonération totale des droits de succession.

Les limites du PACS dans la transmission du patrimoine

Cependant, sans testament ou clause bénéficiaire dans un contrat d’assurance-vie, le partenaire survivant ne reçoit pas automatiquement l’héritage. C’est donc une particularité à avoir en tête lorsque l’on est pacsé et que l’on envisage sa succession.

Pour pallier ces difficultés, les couples non mariés peuvent mettre en place diverses stratégies. Le testament et la donation entre partenaires sont deux options possibles.

Héritage en union libre : absence de protection automatique

L’absence de reconnaissance légale de l’union libre

Dans le cadre d’une union libre, il n’y a pas de protection automatique pour le concubin survivant. En effet, celui-ci n’est pas considéré comme un héritier légal selon la loi.

L’importance du testament en cas d’union libre

Pour sécuriser la transmission du patrimoine, les couples en union libre peuvent recourir au testament. Celui-ci permettra au concubin survivant d’hériter tout ou partie des biens de son partenaire décédé.

Outre le testament, d’autres outils juridiques peuvent être utilisés pour prévoir sa succession hors mariage. Nous les examinerons dans la section suivante.

Prévoir sa succession hors mariage : testament et donation entre partenaires

Prévoir sa succession hors mariage : testament et donation entre partenaires

Le rôle du testament

Qu’il s’agisse de couples pacsés ou en union libre, le testament est l’instrument juridique par excellence pour organiser sa succession. Il permet de définir avec précision comment l’on souhaite que son patrimoine soit réparti après son décès.

La donation entre partenaires

Au-delà du testament, la donation entre vifs, c’est-à-dire du vivant des deux partenaires, est également possible. Elle permet de transmettre une partie de son patrimoine à son partenaire sans attendre le décès.

Mais au-delà de ces dispositifs, il existe également des stratégies d’optimisation successorale pour les couples non mariés. Examinons-les ensemble.

Stratégies d’optimisation successorale pour les couples non mariés

L’assurance-vie comme outil d’optimisation successorale

L’assurance-vie peut constituer une solution intéressante pour les couples non mariés afin d’organiser leur transmission patrimoniale. En effet, grâce à sa fiscalité avantageuse, elle permet de transmettre un capital au concubin ou au partenaire pacsé survivant en cas de décès.

Le démembrement de propriété pour protéger le partenaire survivant

Une autre stratégie d’optimisation peut consister à recourir au démembrement de propriété. Ce mécanisme permet de scinder la propriété d’un bien en deux : l’usufruit et la nue-propriété. Cela peut notamment permettre de sécuriser la situation du partenaire survivant, qui pourra continuer à jouir du logement commun.

Lire plus  Filiation par reconnaissance tardive : impact sur la succession

Pour conclure, que vous soyez pacsés ou en union libre, il est essentiel d’anticiper la question de votre succession pour protéger au mieux vos intérêts et ceux de votre partenaire. Testament, donation entre vifs, assurance-vie ou encore démembrement de propriété sont autant d’outils à votre disposition.

Retour en haut