Procédure d’adoption pour les couples homosexuels en France

Procédure d’adoption pour les couples homosexuels en France

4.9/5 - (7 votes)

En France, l’adoption par les couples homosexuels est une réalité depuis 2013. Malgré cela, le processus d’adoption reste complexe et peut parfois sembler déroutant. Dans cet article, nous allons vous expliquer en détail les différentes étapes de la procédure d’adoption pour les couples homosexuels en France.

Adoption pour couples homosexuels : comprendre la loi

Adoption pour couples homosexuels : comprendre la loi

La législation en vigueur

Avant de se lancer dans le processus d’adoption, un conseil, comprendre la législation française. La loi du 17 mai 2013, communément appelée « loi Taubira », a modifié le Code civil français pour autoriser le mariage entre personnes du même sexe. Par conséquent, elle a également ouvert le droit à ces couples mariés de pouvoir adopter des enfants ensemble.

Nature de l’adoption : simple ou plénière

L’adoption en France peut prendre deux formes : l’adoption simple et l’adoption plénière. Dans l’adoption simple, les liens avec la famille biologique ne sont pas totalement rompus. L’adopté conserve son nom et peut hériter de sa famille biologique. Dans l’adoption plénière, tous les liens avec la famille biologique sont coupés et remplacés par ceux de la nouvelle famille.

Après avoir exploré ces premières notions clés sur les lois régissant l’adoption pour les couples homosexuels en France, il est temps d’éclaircir plus précisément les différentes démarches nécessaires à ces adoptions.

Les démarches d’adoption en France pour les duos de même sexe

Les démarches d'adoption en france pour les duos de même sexe

Obtenir l’agrément

La première étape du processus d’adoption est l’obtention de l’agrément. C’est une procédure longue et difficile, pouvant prendre jusqu’à deux ans. Le candidat à l’adoption doit prouver son aptitude à accueillir un enfant dans des conditions favorables à son épanouissement.

Recherche d’un enfant à adopter

Une fois l’agrément obtenu, le couple peut commencer la recherche d’un enfant à adopter. Cette phase peut être réalisée en France ou à l’étranger. Toutefois, un conseil, noter que tous les pays n’autorisent pas l’adoption par les couples homosexuels.

Maintenant que vous avez une compréhension globale des démarches préalables, nous allons vous guider pas à pas dans la constitution du dossier d’adoption.

Constitution du dossier d’adoption : guide pratique

Documents requis

Pour constituer votre dossier d’adoption, plusieurs documents sont nécessaires :

  • Copie intégrale de votre acte de naissance
  • Copie de votre mariage ou PACS
  • Certificat médical attestant votre bonne santé
  • Justificatif de domicile récent
  • Déclaration sur l’honneur de non-condamnation pénale
Lire plus  Assurance décès et famille nombreuse : adapter sa couverture aux besoins spécifiques

Évaluation sociale et psychologique

En parallèle des documents administratifs, une évaluation sociale et psychologique aura lieu pour évaluer vos capacités parentales.

Une fois le dossier complet transmis à l’organisme compétent, vient l’instant de la décision. L’acceptation ouvre ainsi les portes vers un nouvel univers : celui de l’après-adoption.

L’après-adoption : accompagnement et intégration familiale

Soutien post-adoption

Des structures d’accompagnement existent pour aider les parents adoptifs à traverser les premiers mois avec leur nouveau membre de famille. Ces associations proposent des conseils, du soutien psychologique et diverses activités pour faciliter l’intégration familiale.

Statistiques sur l’adoption homosexuelle en France

Année Nombre d’adoptions par couples homosexuels
2014 250
2015 300
2016 350
2017 400
2018 500
2019 550
Total Aux alentours de 2350 adoptions réalisées en 6 ans

Au terme de cet article, nous espérons avoir fourni des informations claires et précises sur la procédure d’adoption pour les couples homosexuels en France.

Pour résumer, l’adoption par les couples homosexuels en France est un processus encadré par la loi de 2013. Il implique plusieurs étapes, à commencer par l’obtention d’un agrément, suivi de la constitution d’un dossier d’adoption complet et enfin, l’intégration de l’enfant au sein de sa nouvelle famille. Des structures sont présentes pour vous accompagner tout au long du parcours. Bien que le chemin puisse sembler complexe, il mène à une noble cause : offrir à un enfant un foyer aimant.

Retour en haut